Ne vous retournez pas

Adapté de la nouvelle éponyme de Daphné Du Maurier, Ne vous retournez pas propulse Laura et John Baxter, endeuillés par le décès tragique de leur fille, dans l’atmosphère étrange de Venise. Ils font la connaissance d’une voyante affirmant qu’elle est entrée en contact avec la défunte tandis que John devient la proie d’étranges visions.

Avec l'œil révulsé dans la cécité de la voyante comme un mauvais présage, c’est tout un sens intimement relié au cinéma qui tourbillonne, se tourne et se retourne dans un cercueil kaléidoscopique. Dans un sens magistral du montage, Venise, traversée d’un dédale de rues sombres et d’apparitions, éclate en une mosaïque inquiétante.

Extrait de «Ne vous retournez pas»