Possession

Dans l’Allemagne du début des années 1980, un couple se scinde ainsi que Berlin déchirée par son mur. Quand Mark, revenant d’un voyage assiste au départ brusque de sa femme Anna secouée de crises, il la soupçonne de le tromper. Mais le détective qu’il engage pour suivre sa compagne lui permettra de découvrir que ce n’est pas dans les bras de son amant Heinrich que Anna s’est réfugiée, mais dans une obscure demeure en compagnie d’une entité qui dépasse tout niveau de réalité.

Tantôt chef d’œuvre du cinéaste polonais pour les uns, tantôt arnaque hystérique pour les autres, Possession hante le cinéma depuis sa sortie de son ambiance viscérale dans laquelle évoluent des personnages hallucinés.

Sa complexité narrative éprouvante, son atmosphère sonore profondément sordide et sa remarquable direction d’acteurs propulsant Isabelle Adjani au sommet de son art ne vous laisseront pas indifférents.

Extrait de «Possession»